En partie inspirée par la CNC Mantis. Mon but était de faire une fraiseuse "low cost". Bon, je me suis un peu éloigné de l'idée de départ car je voulais une machine robuste avec de bonnes performances.

La zone de travaille fait 40cm x 20cm x 10cm, une taille qui me convient pour l'utilisation que je souhaite en faire.


La mécanique

assemblage_CNC La base est faite en MDF, c'est-à-dire du bois!
Une épaisseur de 16mm fait une structure suffisamment rigide.

Toutes les petites pièces mécaniques pour le maintiens des axes, perceuse... sont achetés sur ebay: beaucoup moins chère que que les site comme HPC (mais parfois la précision est très moyenne!)

Les axes de guidages viennent de chez HPC.
Les vis mères sont de simples tiges filetées M6 (pas de 1mm) que l'on trouve dans tout bon magasin de bricolage.






chariot Les moteurs pour les 3 axes sont des NEMA17: moteur pas à pas très courant avec de bonne caractéristique 200 pas par tour, alim 12V, bobinage de 40ohms, facile à fixer...


J'ai utilisé une mini perceuse est une Proxxon Micromot 50/E.
J'ai eu la mauvaise idée de prendre un modèle 12V: très limite en puissance :-( .









La course de l’outil en Z fait 10cm!


L'électronique

La carte électronique est faite de 3 drivers moteurs: j'ai utilisé le couple L298+L293 car ce sont des composants courant et peu onéreux!

carte_CNC

Les commandes viennent du PC via la liaison parallèle: de simples signaux DIR et STEP, il n'y a pas intelligence dans cette carte.

Bon, cette carte est vraiment le minimum nécessaire mais je compte bien faire une seconde version dès que je serai familiarisé avec l'utilisation du logiciel: histoire d'identifier les bugs et les améliorations possibles.
C'est pour ça que le câblage est si pourri, c'est du "provisoire"

CNC_cabalge.jpg

Le soft

Un des logiciels les plus connus pour piloter une CNC et LinuxCNC.

Malheureusement, ce soft ne fait qu'interpréter du Gcode et commander la carte électronique.
Donc, pas possible de créer ses fichiers de CAO, il faut avoir recours à un logiciel tiers.

Les développeurs propose une version live CD instalable: basé sur une distribution Ubuntu. le fait d'installer un système complet permet de s'affranchir de problèmes de compatibilités.

Premiers tests

A la première utilisation LinuxCNC ma paru très mal foutu et pas très pratique à utiliser. Mais après un peu de temps, les manips sont évidente et la calibration de la CNC pour faire une pièce est très rapide.
Bref, LinuxCNC est un logiciel qui mérite un temps de prise en main!

Et voilà mon premier test de gravure: "Linux CNC"
(la plaque était trop petite pour écrire le "CNC" :-| )

CNC_test.jpg


Voilà, plus qu'a pratiquer un peut cette machine pour voir jusqu’où je peux aller!



Les améliorations

Cette première fabrication est plutôt encourageante, le résultat est satisfaisant mais améliorable!
Je pense refaire une machine en utilisant :

  • Des profilés d'alu pour le châssis
  • Utiliser des vis trapézoïdales pour une meilleur précision
  • Changer la perceuse pour un modèle plus puissant
  • Refaire une carte de commande en USB (ça c'est du boulot, il va falloir écrire pas mal de soft car linuxCNC ne gère pas l'USB)


CNC